City Palace de Jaipur

Quelques villes à découvrir en Inde (partie 2)

  • Quelques villes à découvrir en Inde (partie 2)

    Vous avez découvert il y a quelques jours Jodhpur, Bundi et Jaisalmer. Découvrez aujourd'hui : Udaipur, Shekhawati et Jaipur pour un voyage en Inde hors du commun.

    Udaipur - La Venise de l'Orient

    Installée sur les rives du lac Pichola et encadrée par les monts Aravalli, Udaipur est l’une des villes les plus romantiques du Rajasthan. Son charme naturel est renforcé par une multitude de temples, de palais et de maisons blanches. Elle est aussi connue sous le nom de La Venise de l'Orient .

    Que visiter à Udaipur ?

    citypalaceudaipur Le City Palace : cet imposant Palace surplombe le lac Pichola. C’est le maharana Udai Singh II, fondateur de la ville, qui en commença la construction. Régulièrement agrandi au cours des siècles, c’est un véritable labyrinthe où se succèdent différents palais, renfermant d’innombrables trésors. Aujourd’hui, un musée occupe la partie principale du Palace. Ses salles, décorées de miroirs, de mosaïques et de peintures, accueillent une impressionnante collection d’objets anciens et étranges. lakepalace Le Lake Palace : ce magnifique Palais de marbre blanc est construit sur une petite île du lac Pichola. Il servit longtemps de résidence d’été de la famille royale avant de devenir un hôtel de luxe dans les années 1960. Il appartient désormais au groupe hôtelier indien Taj et figure parmi les hôtels de luxe les plus réputés de la planète. Il est agrémenté de somptueuses cours, de bassins aux lotus, d’arbres fruitiers… Le Jag Mandir : la construction de ce Palais est attribuée à trois Maharanas (Amar Singh, Karan Singh, Jagat Singh). Il a été très peu modifié par la suite jusqu’à sa récente conversion en hôtel. Le Temple de Jagdish : ce temple érigé par Jagat Singh, est sculpté de toutes parts de figures divines, de danseurs, de musiciens ou bien encore de cavaliers, et renferme une statue de pierre noire du Dieu Vishnu, sous la forme de Jagannath, seigneur de l’Univers. Le Saheliyon-ki-Bar : ce charmant petit jardin a été aménagé au XVIII° siècle. Il est parsemé de fontaines, de kiosques, d’éléphants de marbre et de bassins couverts de lotus. Varanasi - Ville Sainte de l'Hindouisme Située dans l’Etat d’Uttar Pradesh, Varanasi est l’une des plus anciennes villes du monde et l’un des lieux les plus imprégnés de spiritualité. Dédiée à Shiva, elle est l’une des sept villes saintes de l’hindouisme avec ses célèbres ghat (escaliers) qui conduisent au Gange, le fleuve sacré, où des millions de pèlerins y viennent chaque année pour se laver de leurs péchés, ou pour la crémation de leurs proches. En effet, passer de vie à trépas permettrait d’atteindre le « moksha », libération du cycle des réincarnations. Que visiter à Varanasi ?
    • Les ghat : l’Assi Ghat est l’un des plus grands et des plus importants car proche de la confluence de l’Assi et du Gange, où les pèlerins viennent y vénérer un lingam de Shiva (pierre). Non loin, le Tulsi Ghat, du nom d’un poète hindou, accueille une fête dédiée à Krishna. Viennent ensuite plusieurs ghat comme le Bachraj Ghat avec trois temples jaïns et le Shivala Ghat, construit par le maharaja de Bénarès. Dans la vieille ville, on trouve le Dasaswamedh Ghat, là où Brahma sacrifia dix chevaux, ou bien encore le Manikarnika Ghat, principal ghat de crémation et lieu le plus sacré de la ville. Au nord, on peut trouver le Trilochan Ghat, comportant deux tourelles sortant du fleuve : l’eau qui coule entre elles est particulièrement sacrée.
    • Le Temple de Vishwanath : aussi appelé « Temple d’Or », en raison des 800 kg d’or qui recouvrent la tour et la coupole, le Temple de Vishwanath est dédié à Shiva. Il fut plusieurs fois détruit mais l’édifice actuel fut bâti au XVIII° siècle par Ahalya Bai d’Indore. Son accès est interdit aux non-hindous. C’est le plus important des temples de Bénarès.
    • L’Université hindoue : longtemps considérée comme un centre d’enseignement, Bénarès perpétue cette tradition à la BHU, fondée en 1916. A l’intérieur, le Bharat Kala Bhavan, un musée spacieux, présente une collection de miniatures, des manuscrits sur palmes du XII° siècle, des sculptures…
    • Les commerces : la ville est spécialisée dans le tissage de la soie.
    • Le Fort de Ramnagar : cet imposant palais fortifié du XVII° siècle surplombe le Gange. Sur ses remparts se trouvent des temples de Shiva. Dans l’enceinte du fort, se loge un petit musée où s’y côtoient de vieilles voitures, des chaises à porteurs incrustées de pierres précieuses, une collection d’armes, une horloge astronomique et des objets en ivoire.

    Visite de Shekhawati au Rajasthan

    Cette région est célèbre pour ses havelis, demeures décorées de fresques et de motifs variés, qui appartenaient à de riches marchands faisant du commerce sur la route de la soie, entre la Vallée de l’Indus et l’Asie centrale. Située sur la route allant de Delhi à Bikaner, cette région figure rarement dans les itinéraires des voyages en Inde. Cependant, la région de Shakhawati est souvent désignée comme la plus grande galerie d'art à ciel ouvert au monde. Ces riches marchands ont fait de leurs havelis, de véritables musées d’art, peints par des artistes locaux. Les thèmes des peintures murales ou des fresques ont évolué avec le temps. Au départ, les fresques représentaient les légendes locales, les animaux, la chasse et la lutte. Un siècle plus tard, l'influence britannique se reflétait largement dans les peintures, remplaçant les sujets traditionnels par des voitures, des trains, des ballons, des téléphones, des phonographes, des hommes en costume de chasse et des portraits de propriétaires des havelis habillés à l’occidental.

    Que visiter au Shekhawati :

    Mandawa :

    Le village de Mandawa est situé au nord-ouest, à 265 km de la capitale Indienne, Delhi. Mandawa est un des villages les plus célèbres de la région de Shekhawati. Des dizaines d’havelis magnifiquement décorés ornent les quartiers de ce village, fondé au 18ème siècle, lorsque les riches marchands se sont installés.

    Nawalgarh :Nawalgarh

    Nawalgarh est l’un des principaux villages de la région du Shekawati. Il témoigne de l’art exceptionnel à travers des fresques et des peintures murales. Ce village a été fondé par le souverain Rajput Nawal Singh en 1737. Au cours des 18ème et 19ème siècles, le commerce d’opium a apporté beaucoup de richesse dans ce village. Nawalgarh est célèbre pour ces bazars et ses havelis : haveli d’Anandi Lal Poddar, palais de Roop Niwas, Aath haveli et Moraka haveli.
    FATehpurFatehpur :
    Fatehpur fait partie de la région de Shekhwati. Le village, fondé en 1451 par le souverain Musulman Fateh Khan, est célèbre pour son haveli Nadine Le Prince, haveli restauré et remis dans son état original par Nadine, une artiste française. D’autres lieux sont également incontournables : Jaganath Singhania Haveli et Hunuman Prasad Navetia Haveli.

    Alsisar :Alsisar

    Alsisar est un petit village situé dans la région de Shekhwati. Cet endroit est connu pour ses havelis et sa température atteignant les 48°C en été et les 0°C en hiver. Les principales attractions d’Alsisar sont le palais d’Alsisar, le Kataruka haveli, Tejpal Jhunjunwala ki Haveli, le temple de Satyanarayan, Shri Lal Bahadur Haveli.
    Autres villages à visiter dans la région de Shekhawati
    • Ramgarh
    • Dundlod
    • Churi Ajithgarh
    • Mahensar
    • Mukungarh
    Tous ces villages méritent une visite lors de votre voyage au Rajasthan

    Jaipur – La ville rose de l’Inde

    Jaipur, la ville Rose de l’Inde, est la capitale du Rajasthan. Son nom provient de son fondateur, Jai Singh II, le roi astronome. Les travaux de construction ont commencé en 1727 et sont terminés en 1743. L’architecture de la ville est basée selon les principes des Vastu Shastra (science védique de la construction) et de l’astrologie indienne. La ville est divisée en neuf carrés, correspondant aux neuf planètes du système solaire. Ram Singh, un roi avec des idées nouvelles et libérales, amène de la modernité à la ville. Il fait construire le chemin de fer, la poste et le télégraphe. En 1876, il invite le Prince de Galles à Jaipur et fait peindre toute la ville en rose, couleur d’hospitalité en Inde.

    Que visiter à Jaipur ?

    citypalace City Palace :

    Cet impressionnant complexe de cours, de jardins, et de bâtiments s’étend en plein cœur de la vieille ville. Les premières constructions ont été réalisées par Jai Singh, mais le palais a été agrandi au fil des siècles. Il possède un mélange d’architecture moghole et rajasthanie.

    observatoiredeJaipurObservatoire de Jaipur, Jantar Mantar :

    Construit au XVIII° siècle par Jai Singh, cet observatoire évoque une collection de sculptures étranges. C’est ici que l’on étudiait les constellations, les éclipses…

    Palais des Vents :

    Hawa Mahal est un extraordinaire palais en grès rose. Il est composé de cinq étages et creusé d’innombrables fenêtres. L’édifice a été construit en 1799 par la maharaja Sawai Pratap Singh pour permettre aux femmes du harem d’observer le spectacle de la rue et les processions sans être vues. L’intérieur abrite un petit musée évoquant le passé royal.

    Fort d’Amber :

    Cette forteresse, perchée sur une falaifortAmberse, possède des murs de grès jaune et rose décorés de marbre blanc. C’est un mélange de l’architecture hindoue et musulmane. Le Fort est divisé en quatre parties principales, chacune dotée d’une cour. A l’intérieur des remparts, se trouvent plusieurs palais et temples somptueusement décorés.
    Autre lieux à visiter à Jaipur :
    • Nahargarh
    • Planétarium de Birla
    • Laxmi Narayan Temple
    • Jagat Shiromani Temple
    • Temple Narsinghji