Bhaktapur durant le circuit au Népal et ses sites royaux

Le Népal et ses circuits de trek les plus connus

  • Le Népal et ses circuits de trek les plus connus

    Le Népal et ses circuits de trek les plus connus, le royaume de Himalaya

    Le Népal est sans aucun doute l’adresse par excellence des aventuriers. En effet, ce pays est un haut lieu des activités en haute altitude et d’autres pratiques comme le trekking. Ce territoire abrite les plus hautes montagnes du monde et constitue le terrain de jeu des randonneurs. Sur les lieux, plusieurs itinéraires s’offrent à tout un chacun. Certains mènent à travers les merveilles de l’Himalaya, à savoir, autour de l’Everest ou des Annapurna. Ces tracés permettent, entre autres, une immersion complète dans l’univers de l’ancien Royaume du Mustang ou du Kangchenjunga.

    Parmi les circuits les plus fréquentés du Népal, les chemins qui serpentent le Langtang, l’Annapurna et de l’Everest sont les plus populaires. Elles présentent chacune un niveau de difficulté varié selon les régions. Par exemple, dans la vallée de Langtang au nord de Katmandou, l’accès se fait sans aucune difficulté. Durant un trek dans cette partie du pays, les marcheurs feront la connaissance d’ethnies tibétaines comme les Tamangs et les Sherpas. Ce trajet mène également au pied des glaciers d’où la vue sur le Ganesh Himal et le Langtang Lirung est incomparable.

    En ce qui concerne le trek du camp de base de l’Everest, il se fait au pays des Sherpas. Le circuit passe à travers des forêts, des villages pittoresques et des pâturages au cœur des vallées. Durant cette escapade, ce sont les glaciers tels que Khumbu, Khangri Nup, Khangri Shar ou encore Ngozumpa qui agrémentent le décor. Ce trek se déroule à plus de 5 600 m avec une vue magnifique sur les toits du monde et ses environs comme le massif du Khumbu Himal.

    Afin de profiter pleinement d’un trekking Népal, mieux vaut ne jamais voyager tout seul, car des accidents peuvent parfois subvenir. Il est vivement recommandé de partir en groupe, avec une guide ou un porteur. Par ailleurs, pour aller au Népal, il faut avoir un visa, dont le tarif varie selon la durée du séjour.